Breaking News

Pour le MPC la publication du calendrier électoral a amplifié la crise politique en RDC

1,962 views

La publication du calendrier électoral le weekend dernier n’a pas apaisé la crise politique en RDC mais au contraire l’a amplifié, estime le Mouvement Patriotique pour le Congo (MPC).

“A la suite de la publication de ce chronogramme électoral, les diverses réactions divergentes dans la classe politique congolaise et au sein de la population demontrent que la publication de la Ceni n’a pas resolu la crise politique actuelle mais l’amplifie.” peut-on lire dans un communiqué du collège des Leaders de ce mouvement citoyen.

Pour le MPC, la crise politique actuelle ne peut être resolue qu’avec le départ du président Kabila. Ainsi cette structure appelle le peuple à se prendre en charge pour “faire restaurer l’ordre constitutionnel”.

Le MPC s’inscrit donc dans le schemas d’une transition de 180 jours au maximum sans le président Kabila. Cela, conformement à la Consitution précise-t-il.

Signalons en passant que la question d’une transition avec ou sans Kabila est sujet de divergences au sein de l’opposition. Alors que le Rassemblement veut à tout prix le départ du président actuel, l’UNC et le FRC, deux autres poids lourds de l’opposition sont de l’avis qu’il faut mettre en place un nouveau gouvernement tout en gardant mr Kabila à la magistrature suprême.

Le calendrier publié dans la soirée de dimanche par la commission électorale projette les élections présidentielle et legislatives pour le 23 decembre 2018 tout en etalant 17 contraintes, dont financière, qui pourraient conduire à la non-exécution du dit calendrier.

Un article de Voice Of Congo

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top