Breaking News

POLITIQUE: Martin Fuyulu dénonce la restriction flagrante de la liberté fondamentale Par le régime de Kabila, Et revient sur différentes rencontres de l’ECIDE

1,907 views


Dénoncer la restriction flagrante des libertés fondamentales en RDC et plus particulièrement des
obstacles dressés par le régime de Monsieur Kabila à l’exercice normal des activités des partis politiques de l’opposition. Et ce, en violation de la Constitution et des lois de la République, tel était les points au centre de la conférence de presse du parti Ecide animée par son président national Martin Fayulu ce jeudi 07 septembre à Kinshasa. 

Pour ce membre du Rasopp /limitée, Quand un régime, à bout de souffle, ne respecte pas la Constitution de la République, il n’est pas surprenant qu’il viole les lois qui en découlent, notamment la loi sur les partis politiques.

<<Le régime répressif de Monsieur Kabila est un danger qui menace notre existence et face à cette situation, nous n’avons pas d’autres choix que de résister, comme en témoigne la détermination exprimée par le peuple dans la vidéo qui vous a été diffusée>> à indiqué M. Fayulu.
<<Est-il encore nécessaire de rappeler que, s’agissant de l’organisation des manifestations sur les voies
publiques, le constituant a institué à l’article 26 de la Constitution, non pas un régime d’autorisation mais d’information?>> S’est-il interrogé par la suite. 

A l’en croire, Ce qui se passe en RDC est simplement inacceptable, car manifestement, il y a de l’espace pour les partis politiques de la mouvance Kabiliste et pas d’espace du tout pour ceux de l’opposition.
Pourtant, l’article 1er de la loi sur les partis politiques est on ne peut plus clair :”Le pluralisme politique est reconnu et garanti en République Démocratique du Congo”

Ainsi il a un fois de plus appelé la population a la résistance face à la répression du régime en place. 

Au cour des mêmes assises M. Fayulu à rappelé les résolutions du premier congrès de l’Ecide tenu du 03 au 05 décembre 2015, à Kinshasa, à l’issue duquel Les plus importantes avaient été prises, notamment les résolutions 16, 17 et 18 qui
exposent ce qui suit :

-Résolution numéro 16 : L’ECiDé plaide pour une candidature commune de l’opposition à l’élection présidentielle ;

-Résolution numéro 17 : Le Congrès désigne Monsieur Martin Fayulu comme candidat de l’ECiDé à la Présidence de la République lors de l’élection présidentielle. Le Président Martin Fayulu participera donc aux primaires ou arbitrages de l’opposition politique pour la désignation du candidat commun ;

-Résolution numéro 18 : Le Congrès recommande au Président Martin Fayulu d’entreprendre une tournée à travers toutes les provinces de la République en vue de redynamiser les activités du parti à la base et de porter plus haut la vision du parti.

Ce qui justifie selon lui la tournée qu’il a depuis un certain temps entamée à travers le pays. 

Élie TSONGO

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top