Breaking News

[PHOTOS et VIDEOS] Le monument de la musique Congolaise, Papa Wemba est Mort !!!

83,132 views

Papa Wemba (Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba) a rendu l’âme! Papa Wemba est tombé sur scène à Anoumabo, Abidjan où il prestait pour le Femua, festival organisé par les Magic system.

13062163_1096227850437639_8473497720962562574_n
13095761_1007510809336781_424519656051835900_n

13083365_1007510792670116_1163974593457984645_n

13087376_1007510766003452_506530837587884870_n

13062443_1007510732670122_5163497836634210505_n

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

7 comments

  1. Repose en paix Papa Wemba

  2. Musique ya kongo ezali kokende na kokufa. Empire Bakuba ekufa, OK Jazz ekufa, Afriza ekufa, Victoria ekufa ce sure que Viva la musica pe ekokufa. Mawa trop.
    Ba Congolais mingi bazali kokufa na poison mais sous couvert ya cardiaque boyebela.

  3. Au vu des images, Papa Wemba a été étouffés par les premiers soins, au lieu de laisser allonger pour le massage cardiaque, ces derniers le faisaient assoir d’où la suffocation. Pas même un médecin sur place, des petits portant les gillets de croix rouge pour tromper la façon de l’organisation, n’ont vraiment aucune idée du premier secours, zéro. Un grand festival, le médecin avec son équipe doit être sur place. Les musciens n’ont jamais porter sécours à quelqu’un , régarder un peu sur YouTube : la réanimation cardiaque, on vous montre comment faire pour sauver la vie de quelqu’un . La vidéo de Papa Wemba 100% tout a été faux, il doit être allonger par terre et non le faire assoir, bolanda na YouTube, écrivez : la réanimation cardiaque et aprés comparer la scène trés bien des premiers soins sur le podium.

  4. Oui kasongo, J´ai du faire la comparaison et Tu as raison.

  5. mon ami tu as raison ses gent n’été pas de vrai croix rouge

  6. Une mort gratuite de ce grand monument de notre musique. L’incompetence et le manque de préparation qui caractérisent l’Africain en général et le Congolais en particulier ont sauté aux yeux de tous les observateurs.
    Cette mort pose la problematique de la formation du public aux techniques de réanimation cardiopulmonaire et l’installation des défibrillateurs (AED) dans des lieux publics ou de manfestations comme c’est le cas dans beaucoup de pays organisés. La présence d’une équipe. Medicale et une ambulance doit être de mise dans le planning de tels événement .Combien de morts de ce genre devons nous connaître avant que les écoles, média, et gouvernements mettent la main a la patte? La balle est dans votre camp.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top