Breaking News

Nouvelle loi électorale : Aimé Bukasa du FDC accuse la MP de toujours changer les règles pendant le jeux

1,236 views

L’adoption hier à l’Assemblée nationale de la nouvelle loi électorale a suscité de la colère et indignation au sein de l’opposition qui voit là une tentative de la MP de “tricher” aux élections.

Pour le parti FDC, cette loi viole la Constitution. “Cette nouvelle loi enfreint les dispositions de l’article 5 de la Constitution qui consacre que le suffrage doit être universel et egal. En imposant un seuil d’éligibilité, cette loi défavorise les indépendants et les jeunes partis” a souligné Aime Bukasa, president du FDC, au micro de VOC.

Tout en rassurant que son parti est en mésure d’atteindre un seuil de 1% au niveau national, Aimé Bukasa s’est dit toutefois indigné par, dit-il, le fait que la MP a toujours tendance à vouloir changer les règles pendant le jeux.

“En 2011 ils avaient éliminé le deuxième tour à la présidentielle pour garantir la victoire du candidat Kabila. Et cette fois-ci ils veulent nous imposer un seuil d’éligibilité pour favoriser particulièrement les candidats PPRD.” a-t-il expliqué.

Le projet de loi qui initiallement préconisait l’instauration d’un seuil d’éligibilité de 3% au niveau national a été adopté en plenière avec amendement hier la nuit à l’Assemblé nationale par 284 députés sur 287, en l’absence des élus de l’opposition qui ont boycotté la session.

Le seuil d’éligibilité a été reduit à 1 % pour l’élection les législatives nationales, 3% pour les provinciales. Et 10 % pour l’élection locale et municipale.

Le projet de loi sera transmis au Sénat pour seconde lecture et devrait être adopté avant le 15 decembre comme le prevoit le calendrier électoral.

Un article de Voice Of Congo

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top