Breaking News

IMPOSSIBILITÉ POUR JOSEPH KABILA DE BRIGUER UN 3eme MANDAT : Voici les raisons de la limitation du Mandat Présidentiel

2,788 views

Le Contexte

Tirant les leçons du régime à parti unique caractérisé par le long règne de Mobutu ,Le système politique sous l’emprise du parti unique, ainsi que la vie politique étaient restées dominées par un Chef de l’État inamovible. Celui ci se croyait investi d’une mission divine que le prédestinait à une présidence à vie.L’acceptation au pouvoir dans ce contexte ne pouvait que relever d’une situation de fait ,seule la violence constituait le moyen d’y parvenir parce-que la transmission du pouvoir ne se faisait pas dans un élan testamentaire.
Prétexte :
Ainsi ,la Nouvelle dynamique institutionnelle a fait de l’encadrement, l’exercice et l’accession au pouvoir une exigence démocratique dont le fondement est la Constitution. Le respect de celle-ci vise à garantir l’idéal démocratique et à augmenter les chances d’une alternance démocratique .il s’agit là de renoncer à une présidence à vie et recadrer la fonction présidentielle.
Texte :
La Limitation du Mandat présidentiel( Article 70al1)tant en nombre (5ans) et dans le temps ( Renouvelable une seule fois) est élevée au principe fondamental par la constitution de 2006 et devient un élément essentiel dans la construction de l’État de Droit (article 220 et Article 1).
Justifications de la limite du Mandat Présidentiel :
La limitation du Mandat présidentiel dérive du rejet du Présidentialisme Negro Africain et s’inscrit dans une logique de circonscription cadre d’encadrement de la fonction présidentielle, elle vise en fait à abréger la longetivité au pouvoir non en recourant à la violence mais plutôt à circonscrire la fonction présidentielle dans le temps. En réalité la limitation du Mandat présidentiel en nombre et dans le temps s’inscrit dans la dynamique de la restauration du Mandat comme mécanisme de délégation de la souveraineté.
La limitation du Mandat présidentiel, relève enfin de la volonté de la constitution de 2006 de consolider un principe démocratique celui qui fait que le peuple soit le véritable baromètre du pouvoir. C’est a dire la limitation du Mandat présidentiel s’inscrit dans une perspective de promouvoir la liberté de choix reconnue au peuple en démocratie, ce principe est le corolaire de la limitation du nombre de Mandat en deux ,perçue comme un moyen de promouvoir l’alternance Démocratique.La limitation du nombre de mandat présidentiel est considéré comme un verrou constitutionnel contre la monarchisation de la République, Elle traduit en effet le souci non seulement de préserver les acquis démocratiques, Mais également d’éviter que se renouvelle le phénomène de la personnalisation et de la monopolisation du pouvoir. Cette limitation du nombre de mandat présidentiel vise à éviter une résurgence des effets pervers du présidentialisme manifesté par le phénomène de la conservation et la pérennisation du pouvoir d’un homme (Kabila désire,Shikataa).
Lorsque la constitution de 2006 consacre la limitation du nombre de mandat présidentiel ,elle l’entend comme un moyen de prévenir l’émergence d’une nouvelle génération de chefs d’État inamovibles.
Cette limitation du Mandat présidentiel n’est pas un acharnement contre l’individu Joseph Kabila ,car la constitution est impersonnelle ,générale et abstraite.

*Monsieur Le Président, 3eme Mandat eza te ,Bakosa yo te…Il y’a une vie après la présidence,il faut savoir quitter le pouvoir avant qu’il ne vous quitte ,car entre la présidence et la prison il n’ya pas de frontières*.

*PAS DE 3eme MANDAT POUR JOSEPH KABILA*.

*Merphy PONGO*

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll To Top