Breaking News

Entassement des immondices : “Papa Matata, fais sortir l’argent, je refuse que les Kinois meurent d’insalubrité”, évoque André Kimbuta

2,350 views

Kimbuta

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, a déclaré mardi 17 novembre que l’accumulation des immondices dans les décharges publiques était causée par le non-paiement des frais nécessaires pour leur évacuation.

Après le désengagement de l’Union européenne du projet d’assainissement de la ville de Kinshasa en août dernier, le gouvernement central avait pris l’engagement de financer à hauteur de 800 000 dollars américains par mois les travaux d’évacuation et d’enfouissement de ces immondices durant une année.

Après avoir payé pour l’exécution de ce travail au cours du premier mois, a indiqué André Kimbuta, le gouvernement n’a plus honoré son engagement.

Ce qui complique l’évacuation de ces immondices que le gouvernement provincial de Kinshasa doit assurer à partir de l’année prochaine.

«C’était le programme de l’Union européenne qui nous a aidé à aménager des sites de décharges de déchets dans différentes communes. Mais, ce programme avait pris fin. C’est ainsi que notre gouvernement central avait pris l’engagement d’assurer la continuité de ce programme pour une période transitoire de 12 mois. Ce programme coûtait près d’un million et demi de dollars par mois. Mais, après discussion, nous sommes tombés d’accord sur un montant de 800 000 dollars par mois. Au premier mois, cet argent a été payé. Mais au deuxième mois, rien n’a été versé ; au troisième rien encore n’a été payé jusqu’à présent. Raison pour laquelle ces immondices se sont accumulées sans être évacuées convenablement », a expliqué le gouverneur de Kinshasa.

André Kimbuta dit présenter ses excuses auprès des Kinois pour l’accumulation de ces immondices, et invite le gouvernement à respecter ses engagements.

«Papa Matata, fais sortir l’argent, je refuse que les Kinois meurent d’insalubrité», a plaidé le gouverneur.

L’ambassadeur de l’Union européenne en RDC, Jean Michel Dumond, avait fustigé en début de semaine la baisse des activités d’évacuation des immondices faute de ressources financières.

Il avait demandé à ses partenaires gouvernementaux de poursuivre et de pérenniser le travail d’assainissement de Kinshasa qui a été engagé avec l’aide de l’Union européenne.

C’est en août dernier que l’Union européenne a mis fin au Projet d’appui à la réhabilitation et l’assainissement urbain de la ville de Kinshasa. Un programme qui a permis de traiter des déchets urbains dans 9 des 24 communes de la ville de Kinshasa pendant six ans.

Un article de Radio Okapi

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top