Breaking News

Dossier site agricole de Kingabwa Ngwele : Des jeunes leaders de Mont Amba sont descendus apporter leur soutient aux maraichères

979 views

Samedi dernier le quartier Kingabwa de Limete, à Kinshasa, était mouvementé par cette descente des jeunes de leaders politiques originaires du district de Mont Amba. Parmi eux Bethy Pitilo du collectif Débout Mont Amba, Me Patrick Civava du parti ADN et Erick Bukula de la Force pour le Développement du Congo.

“Le souci est de rassurer aux maraichères de notre soutient inébranlable à leur cause” a laissé entendre à la presse Bethy Pitilo.

Tout en rappelant que c’est le député Gecoco Mulumba qui avait initié la lutte contre la spoliation de ces terres, Erick Bukula a tenu à rassurer de sa determination et celle de la FDC de perpetuer le combat de Gecoco en dépit du fait que ce dernier soit actuellement incarcéré.

Me Civava quant à lui a promis aux maraichères de n’epargner aucune voie légale pour opposer toute tentative de spolier ces terrains.

Il ya quelques jours le ministre en charge de l’urbanisme et habitat avait annoncé l’intention du gouvernement de récompenser les députés nationaux avec des parcelles loties sur ce site marécageux.

Le problème est que ce site agricole est reservé à des femmes maraichères depuis plus de 30 ans.

En effet, plusieurs documents officiels attestent qu’au début des années 80, le site agricole Kingabwa Ngwele avait été mis à la disposition du département de l’agriculture et du
développement rural.

Cela n’avait pourtant pas empêché un ancien agent des affaires
foncières de spolier ces propriétés. Presentant un arrêt ministeriel datant du début des années 90, Mukonzo Mutuza avait reclamé environ 500 hectares de ce site. Le document s’été avéré un faux.

Après plus de 7 ans de lutte acharnée, les maraichères étaient finalement remises dans leur droit et les propriétés construites sur ce site avaient été détruites.

Moins de trois ans après, ces femmes vont pourtant devoir se lancer dans une nouvelle bataille judiciaire et politique, cette fois contre le gouvernement central, pour conserver leur gagne pain.

Un article de Voice Of Congo

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll To Top