Breaking News

CAN 2017-RDC: Erreurs tactiques à éviter

7,211 views

Le classement présenté par le coach Ibenge suscite débat. Au niveau de la défense, les latéraux (Issama et N’sakala) ont abattu un travail appréciable, bien qu’à un moment donné, Issama a cédé à la pression marocaine.

On note également la belle complicité entre le capitaine Zakuani et Tisserand dans la charnière centrale de la défense.

Au milieu du terrain, les choses ne se sont pas déroulées comme il se devait. Le milieu doit toujours avoir un technicien capable d’alimenter les attaquants. Mbemba, Rémy Mulumba et Bope ne faisaient que dégager le ballon sans le contrôler. Personne n’avait pris l’initiative de porter le ballon vers l’attaque.

Conséquence : Bakambu est resté l’ombre de lui-même et incapable de se mettre dans sa peau. Il fallait peut-être positionner Neeskens Kebano ou José Mpoku au milieu de terrain. Ces derniers sont des porteurs de ballons. Aligner Mbemba, Mulumba et Bope au même moment, c’est mettre les attaquants en difficulté.

Au niveau de l’attaque, les choses n’ont pas marché du côté de Kabananga. Il est bon dans la récupération et s’impose par son physique, mais il est moins bon dans l’exécution. Il doit également imprimer de la vitesse dans ses jambes. Il lui faut acquérir la marque de Jordan Botaka qui est capable de faire la course, faire la passe et frapper en force

Avec Potentiel

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top