Breaking News

BDM de Mwanda Nsemi revendique les évasions de Makala et Kasangulu et promet de “frapper” le Palais de la nation

21,183 views
Le mouvement Politico-réligieux Bundu Dia Kongo, que chapote Ne Mwanda Nsemi a révendiqué les évasions dans les centres pénitentiaires de Makala (Kinshasa) et Kasangulu (Kongo Central), qui ont respectivement eu lieu mercredi et vendredi.

 

“Chers congolais, Je vous avais prevenu depuis le 2 mai dans une journée de reflexion organisée par le BDK dans l’une de résidence de notre chef spirituel que le grand maitre Ne Muanda Nsemi devrait être assigné en residence surveillée sur instruction du procureur. Vu que cela ne s’executait pas, voilà les cherubins et ancêtres Ne Kongo ont préféré libérer le grand kisimbi et nos adeptes…la prison de Makala et kasangulu sont les resultats de notre lutte..” Peut-on lire dans un communiqué signé Romain Nkazi, un “Encadreur spirituel” de la secte.

 

Le même mouvement avait pourtant rejeté toutes responsabilités dans l’attaque contre la prison de Makala, qui avait permis l’évasion de son leader. Dans la nuit de jeudi à vendredi une autre évasion a été signalé à la prison de Kasangulu, dans la province du Kongo Central, fief du mouvement.

 

Le BDK promet d’autres attaques à venir, notamment contre la résidence officielle du Chef de l’Etat. “Nous avons promis de frapper, et c est le debut de nos frappes qui viennent de débuter par l’ouverture des portes de prison. Retenez que notre dernière frappe après les prisons c’est le palais de la Nation où le dispositif securitaire est semblable à Makala.

 

Voice Of Congo n’a pas pu verifier l’authenticité du communiqué.

Un article de Voice Of Congo

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top