Breaking News

Analyse : UN GLISSEMENT EN DOUCEUR SE PREPARE. TOZALA EKENGE!

3,549 views

Rudy Mandio

 

Par Rudy Mandio : President du PSN

Le dialogue convoqué par J.K reste sans terme précis! Celui-ci joue sa dernière carte et impose comme règle du jeu “LA GESTION DU TEMPS”; en d’autres termes “TIME MANAGEMENT”. La date, le lieu et la personnalité internationale qui offrira les bons offices restent un mystère dans le processus d’organisation de cette rencontre et seul le chef de l’état en connait. L’ensemble de tous ces problèmes a pour résultat le retard engrangé sur la tenue des échéances électorales de 2016 et qui pourra aboutir à un report des ces scrutins. Dans son discours du Samedi, Joseph Kabila fait un virement de 180 degrés qui change la direction de sa politique en matière de gouvernance en donnant l’image d’un démocrate qui prêche la démocratie. Il est rare dans ses habitudes de parler des contestations où des troubles postélectoral de 2006 et 2011 mais il l’a fait tout en énumérant chaque crise survenue après ces élections respectivement. Ce dans cet esprit que se déroulera le dialogue national où toutes les questions en matière de démocratie seront discutées et le président Kabila jouera le rôle de garant de la paix.

Les recommandations du dit dialogue seront démocratiques (respectant les valeurs républicaines) mais IRREALISABLES faute de temps. Car il sera très difficile pour ne pas dire impossible de répondre à tous ces préalables pour une bonne tenue des élections crédibles et apaisées en 2016 selon le délai constitutionnel. Le président Kabila veut mettre tout le monde devant un fait accompli, je parle de l’opposition comme la majorité, la diaspora et la communauté Internationale. Tout le monde sera mis dans un sac rempli de doutes sur la crédibilité des élections de 2016 causé par le temps.

Bref, un glissement en douceur se prépare. Jusque là, le rapport d’audit de l’Organisation Internationale de la Francophonie OIF démontre qu’il est encore possible d’avoir des élections crédibles si la CENI pourra privilège la présidentielle et le législative nationale car les restes sont devenue impossible par rapport au temps qui nous reste et plus de temps encore à perdre les deux élections cités deviendrons aussi irréalisables. Sur la route du dialogue, l’UDPS est à la croisée des chemins, soit léguer à la nation un avenir politique solide et durable, soit donner à J.K les béquilles pour se maintenir au pouvoir!!!

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top