Breaking News

ANALYSE – Katumbi : Une Vision Économique que Politique

2,427 views

IMG-20151019-WA000

Par RUDY MANDIO (UNIVERSITÉ DE JOHANNESBURG) pour Voice Of Congo

 

De 1996 à 2013, la RDC a traversé le pire moment de son histoire avec une longue succession de conflits armés : ± 50 groupes armés ont operé dans le pays pendant cette periode. Des atrocités inimaginables ont eu lieu pendant cette periode de turbulence, je cite ici des crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par des groupes armés. Selon plusieurs auteurs, chercheurs et experts dans la region des Grands lacs, l’ensemble des ces atrocités equivaut à un genocide. Une estimation que partage les Nations unis dans le Rapport Mapping, son rapport intégral sur la RDC publié par son Haut commissariat pour les droits de l’homme concernant les violations des droits de l’homme commises entre 1993-2003. Aujourd’hui les victimes de ces atrocités sont estimées à 8 Millions de morts, des milliers de femmes violées et plusieurs milliers de deplacés internes et externes.

L’insecurité nationale causée par ces conflits armés a mené à l’instabilité politique et économique du pays entier avec comme resultats: l’absence de l’autorité de l’Etat, la mauvaise gouvernance, le pillage des ressources naturelles (matières premières), une corruption pandémique, la pauvreté, le chomage etc.

Ces dernières années ont été marquées par une forte implication de la communauté internationale en RDC, notamment par le truchement de sa mission pour le maintien de la paix et la stabilité dans le pays,  la MONUSCO. Récemment, cette dernière est revenu sur sa mission principale de mettre fin aux violences en RDC et la sous-région, en d’autres termes “pacificier” la region du Grands Lacs. Et cela, après avoir gaspillé du temps precieux et un budget de plus  d’un milliard de dollars par an dans des activités n’ayant aucun rapport avec sa raison d’être. Cela dit, la Monusco est dorénavant favorable aux arrestations des seigneurs de guerres qui se sont rendus coupables de crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Je cite ici Bosco Tangana qui sejourne présentement à la Cour Pénale Intenationale de la Haye.

La mission Onusienne s’est aussi rendu plus effective avec l’utilisation des drones dotés d’une technologie de pointe instrumentale dans la localisation et le contrôle des mouvements des groupes armées dans la zone Est de la RDC. En appui à cette pacification de la sous-région est l’implication de l’Union Africaine par ses unités de maintien de paix (Brigade d’intervention) sous le principe de la “non-indifférence” et de la Responsabilité de protéger (RtoP) sur le continent en matière de protection des civils du génocide, des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et de l’épuration ethnique.

 

L’économie doit dominée sur la politique pour sortir la RDC de cette crise.

 

Dèpuis la fin de la guerre froide en 1990, la politique mondiale a basculé vers l’économie; les alliances pour des interêts économiques (commerce, echange, partenariat…)  ont plus dominés la scène politique internationale avec la création des multinationaux, des groupes des nations qui contrôlent les affaires à l’echelle internationale. Parmi les fruits de ses alliances, nous comptons l’Union Européenne, une alliance oú les interêts economiques dominent sur les interêts politiques, ce qui fait qu’elle reste soudée jusque là malgrès les dèsaccords tantot politique. La relation Chine-Afrique est un cas par excellence des alliances économiques conclues au XXIè siècle. Comme l’est le Brics, le goupe de cinq pays émergents qui a récemment mis en place une banque de développement pour faciliter les échanges commerciaux entre pays membres mais aussi avec le reste du monde.

Moise Katumbi, qui n’a pas que le statut d’un “gouverneur” mais aussi celui d’un businessman pourrait profiter à la RDC sur les valeurs plus économiques que politiques. Et cela se constate par sa gouvernance de la riche province de Katanga où il a plus travaillé sur l’impact économique dans la province tout en liberalisant le système minier. Cette province du sud-est de la RDC a connu un taux élevé d’investissements miniers qui a conduit à la creation d’emplois pour les jeunes dans un pays où le chômage bat son plein.

Il est possible que la RDC devienne un marché international du commerce vue ses potentiels economiques en terme de matières premières mais aussi sa position géographique (au Coeur d’Afrique) un aspect à tenir compte. Instaurer un modèle ou mechanisme économique en RDC impacterais sur le projet de l’Union Africaine sur l’économie et le development regional par la voie de la Communauté Economique Regionale, la SADC pour le cas de la RDC. L’organisme sous-régional a pour mission principale l’integration économique regionale par la voie de libre circulation des personnes et des biens. L’implimentation de ce principe pose problème suite à l’instabilté politique de la RDC qui est l’un des poids lourds du groupe en terme de superficie, population et resources. Pour finir la politique du “PAIN” ramenera la “PAIX” en RDC.

Que Dieu benisse la RDC

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

2 comments

  1. 169 Mali 1,742
    170 Rwanda 1,703
    171 Kiribati 1,690
    172 Burkina Faso 1,688
    173 Ethiopia 1,642
    174 Gambia, The 1,605
    175 Comoros 1,533
    176 Guinea-Bissau 1,457
    177 Togo 1,452
    178 Madagascar 1,445
    179 Guinea 1,257
    180 Eritrea 1,200
    181 Mozambique 1,178
    182 Malawi 1,112
    183 Niger 1,052
    184 Burundi 914
    185 Liberia 886
    186 Congo, Dem. Rep. 729
    187 Central African Republic 609…………LA R.D.CONGO,AVANT DERNIERE DANS LA LISTE DES PAYS SUR BASE DU REVENU ANNUEL PAR HABITANT.
    VOICI LE TRAVAIL DU RWANDAIS joe kabila,katumbi moise ET kamerere rwa kasiriki vital,UN SALE BOULOT POUR LA REPUBLIQUE, UNE OEUVRE ANTI-PATRIOTIQUE ET DEMONIAQUE.DONC katumbi=kamerere=joe kabila…………SELON LE F.M.I……EN 2014

  2. Qui vous dit que nous avons besoin de katumbi au Congo pour qui vous nous prennent avec vos propagande, bo yoka sonii bino batufi, ba nani ba tia kanabwa na kiti ti lelo bangote, kalombo, kamere,katumbi,mende,poyo, kengo,… bangobatu ba sala tout poba changee Constutition po bwa na bango aboma ba Congolais, aiba,aviolee,… apre to betela katumbi maboko, katumbi rulia kwenye uli toka hatuku taki mu Congo,koma kutu sumbua gisi uli koma kuma ya maman yako mikoshi ubwa weye.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top